Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien.

Voici maintenant quelques semaines que je ne vous ai pas donné de nouvelles.

Je vais donc vous expliquer les raisons et l’avancement du projet.

 

Explication de mon absence :

La raison de cette absence sur les réseaux sociaux s’explique par une baisse de motivation lorsque j’ai appris que Pauline ne venait plus avec moi.

Après quelques semaines de réflexion, et l’aide de mes proches, mon moral est vite remonté.

 

La réflexion

Je me suis donc lancé à la recherche d’un/e coéquipier/e qui s’occuperait de la communication du projet (un reporter en quelque sorte). Je cherchais, mais pas exactement comme la première fois, l’énergie n’était plus là… j’avais peur que la personne ne s’investisse pas, et qu’elle finisse par ne pas venir.

Après mûres réflexions, et une discussion avec mon père, la décision de partir seul et en 205, était prise.

J’ai donc contacté l’agence d’intérim, dans laquelle j’effectuais une mission à Paris, pour leur dire que je partais en fin de semaine.

 

L’objectif change :

Comme vous le savez, le projet était basé sur le volontariat, malheureusement, et pour des raisons d’argent, je ne travaillerai pas bénévolement.

De ce fait, l’objectif du projet n’est plus d’aider bénévolement les organismes de construction, mais de découvrir par le biais d’entreprises les différentes technique de couverture dans le monde et les différentes culture pour en rédiger un livre à mon retour.

 

Les étapes :

Les étapes vont donc s’enchaîner à partir du 8 septembre pour une durée de 1 mois par étape. Les semaines en entreprise, puis les week-ends seront réservés au culturel.

La première étape sera en Allemagne, dans une entreprise spécialisée dans la schuppen (la schuppen est une couverture en ardoise avec des rands ). La seconde sera en Pologne, dans une entreprise qui réalise des chantiers en tuile terre cuite et raccord en cuivre dans le centre de Varsovie. Puis je partirai pour l’Ukraine dans la même entreprise qu’en Pologne.

 

La préparation :

 

  • La voiture:

 

Je pense que dans un projet comme celui-la, la voiture sera très importante, je m’y suis donc mis dès le premier jour. J’ai commencé par la vidange, changé la distribution et changé le démarreur. Ensuite je suis allé faire floquer la voiture aux couleurs du projet, puis j’ai commencé à faire de la place à l’intérieur pour y mettre un matelas.

 

peageot 205 grise avec logo "le tour du monde des toits"

 

 

  • Le matériel:

 

Je pense partir avec le minimum: mon outillage de couvreur zingueur, des habits, un sac de couchage, une tente, les appareils électronique et quelques livres. Je pense aussi me soigner avec des huiles essentielles pendant mon voyage, donc j’en prendrai également avec moi.

 

  • Planification du logement :

 

Je vais essayer au maximum de faire du couchsurfing, ou de me faire héberger par l’entreprise.

Pour les longues distances et pour économiser de l’argent je dormirai dans ma voiture . Mon logement pour l’Allemagne sera chez un collègue qui habite pas très loin de l’entreprise.

Les finances :

L’argent déjà reçu par les sponsors me servira à préparer la voiture,et m’acheter des outils de communication pour vous faire vivre le projet, tandis que celui de mes salaires me servira à payer les déplacement,la nourriture, l’hébergement, et les transports intercontinentaux…